Covid-19 Response in Africa : Together for Reliable Information

0
18

Contexte

Plus de 1,4 million de personnes ont été contaminées sur le continent africain où aucun pays n’a été
épargné, et ce depuis le 14 février 2020, date à laquelle le premier cas de Covid-19 a été diagnostiqué
en Egypte. Mais “depuis le 20 juillet, la région a connu une baisse soutenue des nouveaux cas de
Covid-19“, précise un communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L’Afrique n’a pas connu une propagation exponentielle du Covid-19 comme beaucoup d’experts le
craignaient au départ. Et le nombre de morts attribués en Afrique, par rapport aux autres régions du
monde, est resté faible et parfois contesté par une opinion publique douteuse de la sincérité des
autorités.

L’Afrique dans son entièreté a enregistré moins de 40 000 décès, alors que la seule Italie a dénombré
plus de 37.000 morts dans cette pandémie. Selon les experts de l’OMS, le continent a été relativement
épargné grâce aux mesures « drastiques » prises par les Etats pour restreindre le mouvement des
populations, le profil démographique et le mode de vie des Africains.

En Afrique de l’Ouest, les restrictions de circulation et les contrôles aux frontières des pays mis en
place pour lutter contre la pandémie de COVID19 ont empêché des déplacements entre les États et
contribué à réduire la propagation du virus. La sous-région ouest-africaine compte un peu moins
220 000 cas avérés de COVID19, avec moins de 3000 décès.

Description du projet

A travers des bourses allouées aux journalistes de la sous-région, CENOZO soutiendra la diffusion
d’histoires sur l’organisation rapide et l’efficacité de la riposte, la perception de la maladie par les
populations ainsi que l’impact de COVID-19 en l’Afrique de l’Ouest.

  • Appel propositions et évaluation

Pour allouer ces bourses, CENOZO procèdera par appel à projets de mini-enquêtes journalistiques et
de grands reportages dans toute l’Afrique de l’Ouest. Cet appel visera 3 thématiques : l’organisation
de la riposte par les États, l’impact de COVID 19 et la perception des populations.
Les projets seront évalués par le comité éditorial de CENOZO, selon leur pertinence, leur faisabilité,
l’intérêt public et la capacité du journaliste à le réaliser.

  • Contrat avec le journalisme et nettoyage de l’enquête

Une fois les bénéficiaires sélectionnés, un contrat sera signé entre CENOZO et le journaliste pour
garantir qu’un média publiera l’histoire éditée par CENOZO et pour assurer des aspects tels que
l’éthique, la sécurité, la confidentialité et les délais.

Le rôle d’un éditeur se révèle crucial dans les premières phases où l’éditeur jouera un rôle de « mentor » et qui guide les pas des enquêtes, en tenant en compte de la réalité locale, du pays et de la région, mais aussi des nouvelles techniques de communication existant au niveau global. Cet éditeur sera le pont qui va assurer notre traversée sûre et digne du local au régional et globale.

  • Développement de l’histoire, édition et dépistage légal

Une fois le projet d’enquête choisi, l’éditeur aidera les journalistes à rédiger l’idée conceptuelle de leur
histoire dès le début et accompagnera le développement de l’histoire sur une base hebdomadaire dans
l’analyse, la vérification des faits et l’aide à la recherche, connexions avec partenaires, si nécessaire.
Une fois la première ébauche livrée, l’éditeur se concerte avec l’avocat responsable pour vérifier les
aspects qui peuvent être sensibles à l’enquête. La publication de l’enquête n’aura lieu qu’après que
l’éditeur et l’avocat auront vérifié la pièce et que le comité de rédaction aura approuvé.

  • Objectif global

Permettre aux journalistes de l’Afrique de l’Ouest de produire des histoires liées à l’impact du
COVID-19 sur la sous-région et contribuant à renforcer la compréhension de la crise sanitaire et des
mesures barrières.

  • Objectifs spécifiques

    • Allouer 15 bourses pour la réalisation de grands reportages ou de mini-enquêtes
      journalistiques ;
    • Fournir aux journalistes un mentorat et un dépistage légal pour la réalisation de leurs
      histoires ;
    • Permettre aux journalistes de bénéficier du réseau de CENOZO pour donner plus d’impact à
      leurs productions.

Laisser un commentaire