Marché des faux médicaments en Afrique de l'Ouest

Selon l'OMS, 42 % des faux médicaments qui lui ont été signalés entre 2013 et 2017 provenaient d'Afrique. A en croire Africa Check, il ne s'agit pas de la prévalence de faux médicaments sur le continent mais des cas signalés à l'institution onusienne. La preuve de la présence réel de ces produits dangereux pour la santé des populations. Et l’Afrique fait partie des zones les plus touchées par ce phénomène.Dans les marchés populaires, dans les quartiers en pleine journée, sur certains abords de la voie publique une fois la nuit tombée, on retrouve de faux médicaments et autres produits pharmaceutiques contrefaits. Difficile pourtant de mettre la main sur un coupable avéré de trafic de faux médicaments, tant le réseau est bien organisé. Cette enquête transnationale de la CENOZO va du Burkina Faso au Togo, sur les traces des marchands de la mort.


D'autres enquêtes