Alimentés par la corruption et la mauvaise gouvernance, le trafic illicite et le crime organisé ont des effets déstabilisateurs allant bien au-delà des communautés locales. En finançant le terrorisme, ils ont un impact sur la paix et la sécurité dans la région.

Ces liens complexes dans la région du Sahel sont une source de préoccupation pour la communauté internationale à mesure que le terrorisme augmente. Cette économie illégale offre des opportunités lucratives à des politiciens sans scrupules à tous les niveaux de gouvernement, tout en exploitant les pauvres vivant principalement dans les zones frontalières.

Selon l'ONU, le trafic de cocaïne reste parmi les activités illicites les plus lucratives. En avril 2017, l'ONUDC a signalé que les marchés en développement alimentent la résurgence du trafic de cocaïne à travers l'Afrique de l'Ouest.

L'ONUDC a ajouté que les saisies opérées sur l'île atlantique de Cabo Verde, en Gambie, au Nigéria et au Ghana avaient contribué à une augmentation de 78% des saisies de cocaïne entre 2009 et 2014 par rapport à la période précédente.

Les contrebandiers et trafiquants qui importent de la cocaïne en provenance des Amériques transporteront généralement des drogues et d'autres marchandises de contrebande à travers le Sahel et l'Afrique du Nord avant de traverser vers les marchés européens et de nouveaux marchés en développement au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.

Liens: