Filoména Silva : « Même dans les moments difficiles, une presse libre et indépendante est essentielle »

0
381

Le 21 octobre 2023, les rideaux sont tombés sur la 10ᵉ édition du Festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP). Au cours de la soirée Gala de remise du Prix africain du journalisme d’investigation Norbert Zongo (PAJI-NZ), Filoména Silva, présidente du Jury du Prix, a insisté sur la nécessité pour les journalistes africains de poursuivre leur travail malgré le contexte particulièrement difficile et complexe.

« Cette cérémonie est l’occasion de célébrer l’excellence, la détermination et l’engagement envers un journalisme de qualité, essentiel pour le développement de nos sociétés africaines. Norbert Zongo est un symbole de courage et d’intégrité. Il a laissé un héritage durable qui continue d’inspirer des journalistes à travers l’Afrique et même au-delà. Son nom est associé à la quête inlassable de la vérité, au dévoilement des abus et à la promotion de la justice. En son honneur, ce Prix a été créé pour récompenser ceux qui suivent son exemple et qui ne craignent pas de mettre en lumière les problèmes critiques qui affectent nos communautés », a-t-elle d’abord fait observer avant d’ajouter.

« Les travaux que nous récompensons aujourd’hui sont le résultat d’efforts inlassables pour creuser plus profondément, poser les questions difficiles et faire preuve de courage dans la recherche de la vérité. Nous sommes témoins de la puissance du journalisme d’investigation pour provoquer le changement, la responsabilité et la transparence. Ces enquêtes nous rappellent que, même dans les moments difficiles, une presse libre et indépendante est essentielle pour maintenir l’intégrité de notre démocratie et garantir que le pouvoir reste responsable ».

« Chaque dossier de candidatures a contribué à l’objectif du PAJI-NZ »

Filomena Silva est journaliste cap-verdienne et fondatrice du journal d’investigation Assemana basé à Praia. Ancienne présidente (2017 – 2019) de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO), elle fut membre du Conseil d’Administration d’Open Society for West Africa (OSIWA). Réputée pour son engagement en faveur d’un journalisme rigoureux et affranchi de toutes les entraves, Filoména Silva a plusieurs fois été sollicitée pour participer au Jury de prix d’excellence en journalisme à travers le monde.

Eluée par ses paires pour présider le Jury de l’édition 2023 du PAJI-NZ, elle a scrupuleusement supervisé l’évaluation de 118 dossiers de candidatures issues de 29 pays d’Afrique. « Chaque dossier de candidatures a contribué à l’objectif du PAJI-NZ, celui de défendre la vérité, la justice et la liberté d’expression. Les lauréats que nous récompensons aujourd’hui incarnent la meilleure tradition du journalisme d’investigation et nous espérons que leurs réalisations serviront d’inspiration à tous ceux qui œuvrent pour un monde plus juste, transparent et informé », a-t-elle déclaré lors de la soirée Gala de remise du PAJI-NZ 2023.

Les dossiers de candidatures du PAJI-NZ 2023 sont évalués par un Jury international composé de 7 membres. Il s’agit de Filoména Silva du Cap-Vert (présidente), Will Fitzggibon de l’Australie et des USA (rapporteur), Cris Chinaka du Zimbabwe, Bahija Belmabrouk de la Tunisie, Bagassi Koura du Burkina Faso et des USA, Samuel Appiah Darko du Ghana et Cheickh Fall du Sénégal.

Les commentaires sont fermés