Expropriations de terrains par l'Etat

Au Niger, tout comme au Burkina Faso, l’Etat est considéré comme le propriétaire juridique des terres et peut donc décider, au besoin, d’exproprier des citoyens. Mais cela procède du respect d’un certain nombre de textes et de principes. Ces préceptes sont-ils toujours respectés? Comment se font ces expropriations? Les droits de citoyens sont-ils toujours pris en considérations? Autant de questions que CENOZO et deux journalistes du Niger et du Burkina Faso ont tenté d’y répondre dans cette enquête transfrontalière.