Racket et corruption dans la circulation routière au Sahel

Dans les villes de Ouagadougou, Bamako et Niamey, les contrôles de police sont fréquentes dans la circulation routière. Que ce soit pour non-respect du code de la route ou pour les contrôles de routine, la police est dans le quotidien des habitants de ces capitales du Sahel. Impossible pour les usagers indélicats de passer entre les mailles des filets des hommes en uniformes. Dans cette enquête transfrontalière, des journalistes du Burkina Faso, du Mali et du Niger, en collaboration avec la Cenozo, ont enquêté sur les cas de corruption et de racket devenus faits banals sur les artères de Ouaga à Bamako, en passant par Niamey.


Other investigations