Ahmed Husein, 34 ans, faisait partie de l’équipe de reporters, conduite par le célèbre Anas Aremeyaw Anas, qui ont réalisé le documentaire « Number 12 ». On se souvient que cette enquête, publiée en juin 2018, avait constitué une bombe qui a eu raison des caciques du milieu du football ghanéen; coûtant sa place au président de la Fédération ghanéenne de football et le droit d’exercer à plus de 50 arbitres africains.

Il n’y pas longtemps encore, Ahmed déposait plainte après qu’un député du parti au pouvoir au Ghana a diffusé sa photo à la télévision nationale, promettant une récompense à qui le passerait à tabac.

La CENOZO -organisation faîtière de promotion du journalisme d’investigation et de la protection des journalistes en Afrique de l’Ouest- présente ses condoléances à la famille d’Ahmed Husein, à ses collaborateurs ainsi qu’à tous les journalistes du monde, et condamne avec la dernière énergie cet acte crapuleux qui doit être puni selon toute la rigueur de la loi. Que justice soit faite!

La CENOZO lance un appel à tous ses membres et à toute personne éprise de justice et de bonne gouvernance à dire non à la violence contre les journalistes.

Rappelons-nous que quelques soient les difficultés, les tentatives de museler la presse, il y aura toujours des voix pour s’élever et dénoncer l’impunité, la corruption et toutes les sortes de mauvaises pratiques.

Ensemble, nous vaincrons!

Vive le journalisme d’investigation

 

Filomena Silva,

Présidente