Le 2 décembre 2014, M. Fadi Wazni gratifie « gracieusement » un certain « M Condé » d’une carte de crédit alimentée par le compte 10000308086-14 de la société UMS à la Société Générale de Banques en Guinée (SGBG). Le titulaire de cette carte Visa Business est décrit par Fadi, dans un mail à notre attention, comme « responsable projet ». A la même date, M.Fadi Wazni souscrit pour lui-même une demande de carte visa mentionnant son identité et sa fonction : Fadi Wazni, directeur général d’UMS.

Le 11 décembre 2014, soit 9 jours après l’attribution de cette carte de crédit, la SMB introduit auprès du ministère des Mines et de la Géologie, une demande de permis de recherches minières. Le 31 décembre 2014, 20 jours plus tard, la société UMS approvisionne la carte de crédit de  « M. Condé »  de 100 millions de francs guinéens (un peu moins de 10 000 euros). Le 19 janvier 2015, 19 jours plus tard, le ministre des Mines et de la géologie Kerfalla Yansané signe l’arrêté octroyant le permis de recherches minières.

 

Des travailleurs contactés au sein de la compagnie et ayant requis l’anonymat disent ne pas le connaître, ni lui, ni le projet qu’il conduirait.

Répondant le 18 juillet 2016 à nos questions sur cette carte de crédit, M. Fadi Wazni promet de s’informer. En réponse à nos questions par mail, il répond par le même canal : « Je vais demander à nos services de vérifier de quoi il s’agit, mais je peux déjà vous confirmer qu’il est impossible que nous ayons demandé une carte de crédit en faveur d’une personne extérieure à l’entreprise »

Le lendemain, il change de position. Toujours par mail, il affirme qu’ « il s’agit d’une carte visa octroyée à Moussa Condé, directeur de projet et propriétaire de camions dans UMS. Cette carte lui a été exceptionnellement délivrée par la direction administrative et financière pour l’assister dans ses déplacements en Europe pour des soins. Employé et associé à UMS depuis 15 ans, il est actuellement en France pour un contrôle, et sera de retour la semaine prochaine ».

Le contrat de travail à durée indéterminée fourni à l’appui de cette affirmation est signé le 11 mars 2014 au nom de Moussa Condé, né le 17 avril 1975, de profession comptable. Il est chef de projet avec un salaire de base d’environ 9 millions de francs guinéens (soit  1100 USD.)

Mais il ressort de nos investigations que personne ne semble connaître ce monsieur Conde à UMS. Une source anonyme à l’intérieur de la compagnie nous indique n’avoir  pas  connaissance de versement de salaires à Moussa.Condé  pour son travail à la SMB. Des travailleurs contactés au sein de la compagnie et ayant requis l’anonymat disent ne pas le connaître, ni lui, ni le projet qu’il conduirait.

Plus étrange encore, des dépenses ont été effectuées par la carte hors de France. Alors que son titulaire est supposé se soigner en France, sa carte de crédit est utilisée pour payer des factures à Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Emirats Arabes (date de valeur, le 3 septembre 2015), au magasin de chaussures Mephisto aux Etats-Unis (date de valeur, le 10 juillet 2015), au restaurant Pio Pio, à New-York (le 7 juillet de la même année), à Thai Authentic Restaurant, à Washington (le même jour), plusieurs factures au Goorin Bros, à Georgetown (le 10 avril) et même à la discothèque HMV Retail Ltd (le 26 février).

En début d’année 2015, elle sert, par exemple, à payer une facture d’hôtel à l’hôtel Portobay, à Lisbonne, au Portugal (date de valeur, 20 février), puis au Mundo Verde Pamploma (17 février), au restaurant Groupo Marakuthai, à Sao Paulo, au Brésil (12 février) et à A-Figueira Rubaiyat, toujours à Sao Paulo, au Brésil (13 février).

Le mystérieux et chanceux M. Condé voyage beaucoup et souvent dans des lieux parfois fréquentés par M. Mohamed Condé, le fils unique du Président et chargé de mission auprès de son père. 

Le mystérieux et chanceux M. Condé voyage beaucoup et souvent, dans les lieux de prédilection du fils unique du Président et chargé de mission auprès de son père, Mohamed Alpha Condé.

La proximité de M. Mohamed Condé avec M. Fadi Wazni est connue de tous. A en croire M. Fadi Wazni, qui nous l’a raconté lui-même, leur amitié est née le 2 octobre 2012 lors de la célébration de l’an 54 de l’indépendance à Boké.