Appel à candidature pour journalistes d’investigation anglophones ou francophones basés en Afrique de l’Ouest et en Europe

0
371

Formation en Journalisme d’Investigation, troisième volet, par CiFAR, en partenariat avec la CENOZO

Appel à candidature pour journalistes d’investigation anglophones ou francophones basés en Afrique de l’Ouest et en Europe

Clôture de l’appel à candidature : 20 mai 2021

CiFAR est une organisation à but non-lucratif engagée dans la lutte contre le circuit des richesses issues de la corruption politique à l’échelle transnationale, et dans le rapatriement des biens mal-acquis aux victimes de la grande corruption. Pour ce faire, nous collaborons étroitement avec des organisations de la société civile et des journalistes d’investigation dans le monde afin d’enquêter sur la finance occulte et de garantir son retour dans les pays spoliés.

Le Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) soutient le Gouvernement Allemand dans la réalisation de ces objectifs en matière de coopération internationale pour un développement durable. Le GIZ fournit un soutien financier à ce programme au travers du Programme Sectoriel contre la Corruption et pour l’Intégrité, ainsi que du Programme Global de Lutte contre les Flux Financiers Illicites.

Ces flux de capitaux affectent à la fois les pays du Sud et du Nord. Ces biens mal-acquis étant détournés vers l’Europe et l’Amérique du Nord, entre autres centres financiers, par des responsables politiques prêts à dissimuler leur richesses hors de leur pays d’origine et leur législation domestique.

Cet argent provient souvent de pays du Sud, où le pouvoir politique est concentré entre les mains de peu d’individus et l’opposition elle, limitée, avant d’être transféré vers des paradis fiscaux. Le continent Africain à lui seul perdant jusqu’à 50 milliars de dollars annuels en raison de ces flux financiers opaques, excédant grandement les montants perçus par ces pays pour l’assistance au dévelopement. Les pays d’Afrique de l’Ouest représentant près de 40% de cette perte, le Nigéria ayant perdu une somme estimée à 217 milliards de dollars entre 1970 et 2008.

Le journalisme d’investigation joue un rôle de plus en plus déterminant dans la révélation de ces montages, mais aussi dans l’appel aux gouvernments et à la justice pour des réactions dans les pays d’origine, mais aussi ceux de réception de ces biens mal-acquis. CiFAR s’est engagé en ce sens à renforcer la pratique du journalisme d’enquête financier, ainsi que la collaboration transfrontalière à l’échelle mondiale.

En 2017 et 2018, nous avons organisé notre premier programme: “Investigate the Mediterannean”, dédié au soutien de jeunes journalistes d’investigation travaillant sur les flux financiers illicites et fiancé par le GIZ. Le programme, réunissant 20 journalistes d’Europe et d’Afrique du Nord, visait à mieux connaître les mécanismes de la criminalité financière transfrontalière par des figures politiques, mais aussi les méthodes appropriées pour enquêter sur de tels sujets, y compris en termes de sécurité. Nous avons ensuite formé des groupes parmi les participants afin de les soutenir dans le développement de leurs propres enquêtes, avant de les pitcher et de les publier.

Ce programme a été suivi par “Investigate the Western Balkans and North Africa”, de 2020 à 2021, réunissant un nombre similaire de participants autour des mêmes thématiques. Commençant également par une formation, ce programme financé par le GIZ permettait de nouveau aux participants de travailler collaborativement au développement, à la rédaction et la publication de leurs propres enquêtes sur la criminalité financière. Plus d’information sur nos formations d’investigation via ce lien.

Dès Mai 2021, nous lancerons, avec la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO), le troisième volet de cette série de programmes : Investigate – Afrique de l’Ouest. Ce programme sera cette fois ouvert aux journalistes anglophones et francophones d’Afrique de l’Ouest et d’Europe. Au travers de ce programme, notre objectif est de soutenir des journalistes basés dans ces deux régions afin de développer des enquêtes plus approfondies et plus transnationales que jamais.

Vous bénéficierez d’une formation en ligne complète d’une durée de cinq jours visant à apprendre, améliorer et renforcer vos compétences en journalisme d’enquête, avec un accent porté sur la criminalité financière par des responsables publics.

À la suite de cette formation, vous bénéficierez de sessions individuelles destinées à approfondir certains des sujets du workshop, de même que de formations en groupe en présentiel, si la situation sanitaire le permet, afin de développer des enquêtes collaboratives. Les équipes pourront pitcher leur projets d’enquête afin d’obtenir un soutien financier, mais aussi participer à de futurs événements afin d’approfondir leurs compétences et leur réseaux professionnels. Avec l’aide d’un mentor, vous pourrez réaliser et pitcher vos enquêtes réalisées en collaboration avec d’autres journalistes régionaux et internationaux.

Votre profil

  • Expérience de début/milieu de carrière en journalisme (3 à 10 ans)
  • Motivé à l’idée d’améliorer ou d’étendre votre expérience en enquête financière
  • Nationalité ou résidence au Ghana, Liberia, Gambie, Sierra Leone et Nigeria, Cameroun, Sénégal, Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Burkina Faso, Niger; UE, Royaume-Uni ou Suisse
  • Volonté de travailler sur les thématiques de la grande corruption et les flux financiers illicites et les biens issus de la corruption dans votre pays, ainsi que sur les processus de recouvrement de ces biens.
  • Intérêt prononcé pour le travail collaboratif à l’échelle transnationale, auprès d’autres journalistes.
  • Engagement à participer à un workshop en ligne de 5 jours, à des sessions de formation individuelles au cours des mois suivants, ainsi qu’à un training en présentiel de 3 jours en Afrique de l’Ouest en Automne 2021.
  • Engagement à investir son temps et son énergie dans une enquête collaborative pour une publication avant Février 2022.
  • Maîtrise professionnelle du français et/ou de l’anglais.

Ce que nous offrons

  1. Formation en ligne intensive de 5 jours auprès d’experts au court de l’été 2021 sur :
  • Le crime financier et la corruption transnationale
  • Anti-corruption et cadres légaux et politiques des retours d’avoirs
  • Lecture de documents financiers
  • Retour des biens mal-acquis
  • Les bases du journalisme d’investigation
  • Particularités de l’enquête financière sur des personnalités publiques
  • Techniques de story-telling
  • Bases de données en ligne et outils numériques
  • Sécurité et sûreté dans le cadre d’une enquête
  1. Des sessions individuelles approfondies sur ces sujets.
  2. Une formation en journalisme d’investigation en présentiel, d’une durée de trois jours en Afrique de l’Ouest courant automne 2021 (en fonction des développment de la pandémie du Coronavirus)
  3. Mentorat à distance assuré par CiFAR, la CENOZO et des journalistes locaux et internationaux sénior, afin de développer une enquête avec d’autres participants
  4. Un nombre limité de bourses afin de conduire et publier votre enquête avec l’assistance d’autres participants et de vos mentors.
  5. Un soutien afin de développer de futures enquêtes et de participer à des événéments internationaux organisés autour du journalisme d’investigation pour le développement de votre carrière.

Frais compris

Les frais des candidats sélectionnés seront couverts pour l’intégralité de ce programme. Les coûts inclus comprennent:

  • Les coûts de la formation.
  • La participation à des workshops régionaux en Afrique de l’Ouest: aller-retour, frais de visa, logement, transports locaux et repas (à confirmer en raison de la pandémie de Coronavirus en cours).
  • Un nombre limité de bourses pour développer votre enquête collaborative.
  • Un nombre limité de bourses pour participer à des événements internationaux sur le thème du journalisme d’investigation.

Questions ?

Pour toute question avant de postuler, merci de nous contacter à info@cifar.eu ou à contact@cenozo.org

Pour postuler, cliquez ici et remplissez le formulaire

Laisser un commentaire